Quelle réverb choisir ? Voici mes plugins préférés!

Le monde de la réverbération peut sembler simple en surface, mais c’en est un avec une foule de possibilités et de couleurs! Je vous ai concocté cet article avec mes choix préférés de réverbs et pourquoi. Ce n’est vraiment pas un article scientifique, ni une liste particulièrement exhaustive, mais peut-être qu’il vous aidera à trouver une couleur qui conviendra à vos goûts et vos besoins.

Lexicon PCM Native

Lexicon, un peu après EMT, a été une des premières compagnies à offrir une unité de réverbération numérique portative et abordable. C’est encore à ce jour une des compagnies les plus reconnues pour la qualité de leur algorithmes (séries de calculs à la base du système). Bien-sûr, il y a maintenant sur le marché des réverbs tout aussi intéressantes, voire bien plus excitantes. Mais comme dans bien des cas, le romantisme l’emporte souvent sur la rationalité! Que vous fassiez du rock, du hip-hop, du folk ou du black metal, le son classique des Lexicon PCM Native se prête à tous les contextes. À première écoute, ces réverbs peuvent sembler froides, mais elles sont un magnifique complément aux sources directes et sont d’une très grande musicalité.

Le bundle comprenant tous les réverbs – parce que les différents types de réverbs (hall, plate, room, etc) sont divisés en différents plugins – est tout de même assez dispendieux; à 599$ USD,  on y pense à deux fois avant de les acheter. Cela dit, si votre budget vous le permet, vous ne serez certainement pas déçus!

Les particularités que j’aime:

  • Sa capacité à colorer le signal direct sans que la réverb soit apparente, ce qui permet des effets tout en finesse . Les rooms sont particulièrement « stealthy » (transparentes).
  • On peut l’utiliser uniquement avec les presets, mais on peut aussi aller en profondeur dans les paramètres pour un contrôle en détails des réverbs.

Site officiel: http://lexiconpro.com/en-US/product_families/plugins

Prix: 599$ USD

Valhalla Vintage Verb

Ça fait très peu de temps que je possède le Valhalla Vintage Verb, mais il s’est instantanément gagné une place dans ce palmarès. Il est inspiré des unités de réverbération numérique des années 70 et 80, d’où le « Vintage Verb ». J’ai été très impressionné par mes premiers essais avec le VVV et je sens qu’il deviendra rapidement un classique dans mon arsenal. Son interface est simple et très efficace: aucun sous-menus, on n’a qu’à déplacer le curseur au dessus d’un paramètre pour en faire apparaître la définition et les presets peuvent être sauvegardés sous forme de fichiers texte (pratique pour la sauvegarde et le partage de presets entre différentes plate-formes). Les différents « modes » (types de réberbs) sont très bien conçus et offrent une palette de couleurs assez étendue. Un de ses grands avantages est son prix: à 50$ USD, c’est le prix d’une soirée en boîte (et même moins!). C’est probablement un des meilleurs rapport qualité-prix sur le marché, toutes catégories confondues.

Les particularités que j’aime:

  • La fonction « Color », qui réduit la définition et colore l’ensemble de la réverb, comme le feraient les unités analogiques vintage, avec leur convertisseurs 12 bits et leur circuit noisy. Ça permet un rapport plus smooth et naturel avec le son direct. (*Couleurs disponibles: 1970s, 1980s et Now.)
  • Les nombreuses variation de « Modes », qui permettent de mettre le doigt plus rapidement sur la réverb pertinente pour le contexte. C’est un peu comme si on avait accès à des presets d’EQ et de compresseurs placés avant ou après la réverb, ce qui permet d’avoir une enveloppe et une sonorité différentes.

Site web officiel: https://valhalladsp.com/shop/plugins/valhalla-vintage-verb/

Prix: 50$ USD

Site web officiel: https://valhalladsp.com/shop/plugins/valhalla-vintage-verb/

Prix: 50$ USD

Guitar Rig

Mon troisième choix s’arrête sur un plugin qui n’est pas à la base une réverb: Guitar Rig, la bien connue émulation d’amplificateurs de guitare. Il m’est souvent arrivé de l’utiliser sur la voix dans des contextes où il faut sortir des sentiers battus. Guitar Rig nous permet de jouer rapidement avec différentes combinaisons d’effets et sa facilitée d’utilisation simplifie le processus, laissant le champ libre à la créativité.

Dans l’exemple ci-dessous, je vous montre comment il est possible de combiner différent délais avec une réverb à spring et un modulateur d’enveloppe. Tripatif…

Les particularités que j’aime:

  • L’accès à différents effets (chorus, flanger, délais, pitch shift, modulateur d’enveloppe, etc) et la possibilité d’en changer rapidement l’ordre.
  • Très simple et intuitif.
  • L’utilisation d’émulation d’amplificateurs permet de transformer drastiquement les effets.

Site web officiel: http://www.native-instruments.com/en/products/komplete/guitar/guitar-rig-5-pro/

Prix: 199$ USD

Altiverb

Finalement, ça prenait au moins une réverb à convolution dans ce palmarès parce que ça ouvre à un monde de possibilités. Je n’ai pas encore upgradé ma version d’Altiverb à la version 7, mais ça ne saura tarder. Si vous ne connaissez pas le principe des réverbs à convolution, voici un petit résumé dans la vidéo ci-dessous:

Altiverb est vraiment la crème des réverb à convolution, avec son interface vachement bien pensée, ses nombreuses options de « cutomisation » et son service après vente (de nouveaux IR sont disponibles à chaque mois). De plus, on peut l’utiliser de façon vraiment créative en utilisant des sources sonores autres que des Impulse Response de salles (voir le « guided tour » de Altiverb 7).

Les particularités que j’aime:

  • L‘interface est belle et efficace. Ça permet un accès rapide au type de réverb désiré.
  • On reçoit une nouvelle réverbération à chaque mois.
  • Accès à des lieux vraiment extraordinaires (cathédrales, salles d’opéra, grottes, intérieurs de voiture, etc)

À 595$ USD, ce n’est pas tout le monde qui peut se l’offrir, alors voici une des réverbs à convolution les plus abordables sur le marché:

Le mot de la fin

En terminant, je tiens à mentionner qu’il n’est pas important d’avoir une foule de réverbs différentes à notre disposition; il s’agit de bien connaître les outils que l’on possède. Personnellement, il m’arrive souvent d’utiliser une seule marque de réverb lors d’un mix. De plus, l’utilisation de délais est parfois préférable à plusieurs réverbs pour éviter une accumulation qui pourrait causer de la confusion.

 

Les extrait utilisés dans cet article proviennent de la session de la chanson Déclaration, du groupe Yipikaï. Un grand merci tout particulier à ces derniers!!!

Facebook de Yipikaï: https://www.facebook.com/yipikaimusic

Pour écouter et acheter l’album: http://yipikai.bandcamp.com/releases

Si vous voulez tout connaître sur la réverbération, procurez-vous la formation complète « REV 101 ». Pour plus de détails, cliquez ICI.

Et prenez le temps de lire ou de relire le manuel d’utilisation de la réverb que vous utilisez le plus régulièrement… vous pourriez redécouvrir votre réverb!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 3 =

ARTICLES similaires

Comment exporter les pistes pour le mix avec Cubase

À chaque nouveau contrat de mix ou de mastering, il y a toujours un moment où il faut que j'explique comment exporter les pistes audio pour me les envoyer. Voici

Comment rendre un mix intéressant

C'est le début du blog et je pense que la question la plus fondamentale avant d'aborder tout le reste est de se demander: qu'est-ce qui rend un mix intéressant ? C'est une

Comment faire apparaître les noms des chansons dans iTunes?

Il y a deux façons d'identifier les nom des chansons sur un CD pour qu'ils s'affichent lors de la lecture. Les deux différentes façons ont des rôles différents: la première,